Capture d’écran 2022-02-11 à 16.42.39.png
Capture d’écran 2022-01-04 à 17.56.19.png

This would not be posssible without you est un face à face entre deux intelligences artificielles nourries respectivement par les textes de Ada Lovelace et Lord Byron. Elles esquissent une discussion qui n’a jamais eu lieu de leur vivant entre la premier.e programmeur.euse de l’Histoire et son père, le poète romantique anglais.
 
Dans l’installation immersive, les spectateurs peuvent écouter cette discussion générée en
temps réel par les réseaux de neurones, comme s’ils surprenaient deux machines autonomes à voix de synthèse en pleine conversation, dans un anglais réinterprété. L’échange s’imprime en direct sur le papier d’un sismographe, tout comme les ondes sismiques produites par les mouvements des spectateurs dans l’espace de l’installation, laissant une trace de leur passage dans l’œuvre.
Une vidéoprojection éclaire l’espace : un volcan, au départ endormi, évolue lentement. Cette image est générée en direct à partir de vidéos de plusieurs volcans. Ce volcan est le troisième personnage muet de l’installation : il incarne le Tambora, entré en éruption en 1815, même année de naissance que Ada Lovelace. Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, ses explosions furent entendues à plus de 1400 mètres de distance, ses cendres envoyées dans la stratosphère provoquèrent une année sans été, un hiver volcanique qui dura en réalité 4 ans.
Le nuage recouvrit la totalité des deux hémisphères. Lors de cette période, Lord Byron décrivit de nombreuses fois le ciel dans ses poèmes, sans savoir que sa couleur était due aux nuées ardentes du Tambora. Aujourd’hui, les écrits et peintures romantiques sont considérés comme les seuls témoignages historiques des effets de cette éruption.

Chargée de production & soutien artistique : Véronique Béland
Développement informatique et électronique : Frédérick Largillière
Mécanisation du sismographe : Fablab Les Usines
Conception des éléments de scénographie : Fablab Les Usines
Impression de l’édition : Countach studio
Une coproduction Le Lieu Multiple – Espace Mendès-France Poitiers, Université de la Rochelle et La Métive, dans le cadre du contrat de filière arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine (ministère de la Culture, région Nouvelle-Aquitaine et réseau Astre).
Ce projet a également reçu le soutien du ministère de la Culture – Direction régionale des
affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine (Aide individuelle à la création, année 2021). L’artiste tient à remercier l’École européenne supérieure de l’image pour l’aide apportée au département de recherche et création Un lieu à soi.